Labellisation qualité

Cette page est dédiée à la définition de l’ensemble des critères retenus dans le cadre du label « qualité des formations au sein des écoles de conduite » créé par arrêté du 26 février 2018, concerté par Conseil supérieur de l’éducation routière.
Ce label décline l'ensemble des critères de qualité définis par le décret n° 2015-790 du 30 juin 2015 relatif à la qualité des actions de la formation professionnelle continue à savoir :

Ce label atteste de la qualité des formations à la conduite des véhicules terrestres à moteur et à la sécurité routière dispensés dispensés au sein des écoles de conduite et associations agréées pour devenir un conducteur responsable, respectueux des autres et de l'environnement.
Nous avons choisi de vous présenter tous les critéres de ce label, en toute transparence.

 

1 . 1 Évaluation initiale

Ces documents expliquant le contenu de nos évaluations de départ sont affichés et mis à disposition du public dans notre école Score Conduite. De plus, nous vous expliquons systématiquement et oralement en détail avant l'inscription en quoi consiste l'évaluation sur vos permis A1, A2, B et E.

1 . 2 Garanties Financières annuelles

1 . 3 Programmes de formation Permis

Selon le permis visé :
Permis A1, A2

La formation théorique

La formation théorique porte sur la connaissance des règlements concernant la circulation et la conduite d'un véhicule ainsi que sur le comportement du conducteur.
Cette formation (entraînement au code) pourra être suivie dans les locaux de l’école de conduite 3 Rivières avec un enseignant et/ou via Internet (compte personnel Passrousseau).
La formation théorique porte sur :
  • la vigilance et les attitudes à l'égard des autres usagers de la route ;
  • les effets du à une consommation d'alcool, de drogues et de médicaments dur la conduite ;
  • l'influence de la fatigue sur la conduite;
  • les risques liés aux conditions météorologiques et aux états de la chaussée ;
  • les usagers vulnérables
  • les spécificités de certaines catégories de véhicules et les différentes conditions de visibilité de leurs conducteurs ;
  • les gestes de premiers secours
  • les précautions à prendre en montant et en quittant son véhicule
  • le transport d'un chargement et de personnes ;
  • la réglementation relative à l’obligation d'assurance et aux documents administratifs liés à l'utilisation du véhicule.

Les cours thématiques

Les cours seront dispensés, dans les locaux de l'école de conduite, par un enseignant de la conduite et de la sécurité routière titulaire d'une autorisation d'enseigner en cours de validité.
Les thématiques traitées sont les suivantes :
  • l'équipement du motard ;
  • comment choisir sa moto ;
  • les risques liés à la conduite des motocyclettes ;
  • la pression sociale (publicité, travail ... ):
  • la pression des pairs.

La formation pratique

La formation pratique porte sur la conduite d'un véhicule et sur la sensibilisation aux différents risques de la route.
Quatre compétences sont enseignées et doivent être acquises en fin de formation :
  • maîtriser le maniement du deux-roues motorisés ;
  • appréhender la route et circuler dans des conditions normales ;
  • circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers ;
  • pratiquer une conduite autonome, sûre et économique..

Chaque compétence et sous-compétence seront traitées en abordant les points suivants :

  • le pourquoi ;
  • le comment ;
  • les risques ;
  • les influences de l'entourage· et du mode de vie de l'élève ;
  • les pressions exercées par la société, telles que la publicité, le travail… ;
  • l'auto-évaluation.
Permis B
Permis BE
Permis AM
Permis B96
Passerelle A2 vers A
Post permis B

1 . 4 Horaires des cours théoriques

Retrouvez nos horaires pour vos cours théoriques.
Cours de code : Lundi 18h à 19h et Samedi à 10h.

1 . 5 Rendez-vous post permis pour les conducteurs novices

Permis B

PROGRAMME DE LA FORMATION COMPLÉMENTAIRE PRÉVUE À L'ARTICLE L. 223-1 DU CODE DE LA ROUTE

La formation complémentaire suivie entre six mois et un an après l'obtention du permis de conduire vise à renforcer les compétences acquises en formation initiale et durant les premiers mois de conduite autonome. Elle est composée :
  • d'un module visant à améliorer la compréhension et la gestion de situations de conduite complexes ;
  • d'un module visant à rendre les déplacements plus sûrs et plus citoyens par des choix de mobilité responsables.
Le programme défini ci-dessous s'appuie sur le modèle didactique de la hiérarchie des comportements de conduite (Kestinen, 1996 et Siegrist, 1999) - matrice GDE (Goals for Driver Education).
Cette formation fait appel à l'autoréflexion des élèves et à l'analyse de leur perception des dangers de la route en vue d'améliorer leurs modes de réflexion et leurs aptitudes à percevoir les risques au moment où ils acquièrent davantage d'assurance en tant que conducteur et plus largement dans leurs divers modes de déplacement.
Le programme présenté ci-dessous définit un schéma qui permet à l'enseignant de la conduite et de la sécurité routière - ci-après nommé « enseignant » - d'adapter son intervention en fonction des groupes.
L'ordre des séquences doit être respecté pour favoriser le processus d'acquisition de comportements sûrs dans l'objectif de prévenir la survenance d'accidents caractéristiques des usagers titulaires du permis de conduire depuis peu de temps et ayant peu d'expérience.
En évitant de faire appel à des cas d'accidents, les outils de la formation privilégient l'illustration de situations de conduite ou de questions de mobilité. Ils doivent également permettre, dès que possible, les travaux en groupes restreints.
Les enseignants doivent utiliser des outils spécifiquement adaptés pour travailler ces séquences et avoir bénéficié d'une formation pour leurs usages.

Matinée :

Améliorer la compréhension et la gestion des situations de conduite complexes
  1. Présentation de la formation : 10 min
  2. Questionnaire d'entrée en formation : 15 min
  3. Consultation du groupe : 35 min
  4. Traitement d'un questionnaire d'autoévaluation : 45 min
  5. Perception des risques : 1h
  6. Siltuations complexes : 1h15

Après midi :

Rendre son déplacement plus sûr et plus citoyen par des choix de mobilité responsables. Les stratégies de mobilité.
  1. Mobilité et thématiques caractéristiques des jeunes : 1h45
  2. Choix de mobilité : 1h
  3. Bilan avec engagement : 15min
A l'issue de la formation, nous vous donnons l'ATTESTATION DE SUIVI DE LA FORMATION COMPLÉMENTAIRE PRÉVUE À L'ARTICLE L. 223-1 DU CODE DE LA ROUTE
 

2 . 1 Proposition chiffrée et détaillée par formation

Retrouvez quelques exemples de contrat de formation prenant en compte le résultat de l'évaluation initiale:
  • exemple de contrat de formation pour un permis B filière AAC
  • exemple de contrat de formation pour un permis B en boite automatique
  • exemple de contrat de formation pour un permis A2 sans code à passer
  • exemple de contrat de formation pour un permis AM

2 . 2 Les enjeux de la formation préparatoire à l’examen du permis de conduire, son déroulement et les conditions de passage des épreuves de l’examen

Permis A1, A2

Déroulement à la catégorie du permis A1 et A2
Les enjeux de la formation à la conduite

La dimension sociale de l’usage de la motocyclette, au même titre que l’automobile, se développe fortement. Au-delà du plaisir de conduire et des loisirs, il devient aussi un outil pratique de déplacement pour les études, le travail, etc.
Les conducteurs de motocyclette sont largement sur-exposés pour ce qui est du risque routier.
L’effort de renforcement de l’éducation et de la formation à la conduite de ce type de véhicule doit donc être poursuivi.
L’objectif général de la formation est d’amener tout conducteur à la maîtrise de compétences en termes de savoirs, savoir-être, savoir-faire, et savoir-devenir.
Apprendre à conduire une motocyclette est une démarche éducative exigeante et ce livret va vous guider dans votre progression avec l’aide de votre formateur, enseignant diplômé de la sécurité routière.

Le déroulement de la formation

La conduite d’une motocyclette présente de réelles spécificités qu’il faut être en mesure de correctement maîtriser.
Ce programme se veut une vue d’ensemble, aussi exhaustive que possible, des compétences théoriques et pratiques qu’un conducteur de motocyclette responsable et autonome doit acquérir pour ne pas mettre sa sécurité et celle des autres en danger.
Au travers de ce programme, avec l’aide de votre formateur, vous allez apprendre et comprendre les règles du code de la route (notamment celles qui concernent plus spécifiquement le type de véhicule que vous apprenez à conduire) mais aussi apprendre et comprendre le rôle de l’équipement du motard, les moyens de maîtriser la conduite d’une motocyclette à allure faible et soutenue, la nécessité de partager la route en bonne intelligence avec les autres usagers et d’adopter des comportements de conduite citoyens et responsables, la nécessité de la prise de conscience des risques et des limites propres à sa conduite et à celle des autres conducteurs.
Ce programme vous permet également de pratiquer l’auto-évaluation de vos analyses, décisions, actions et choix de conduite.
Votre formateur est à vos côtés pour vous guider et vous conseiller.
Afin de disposer de repères, quatre grilles de progression accompagnent l’élève dans l’acquisition des compétences indispensables pour la conduite d’une motocyclette.
Ces grilles détaillent, pour chaque sous-compétence associée, les savoirs comportementaux, techniques et environnementaux dont doit disposer l’élève conducteur au fur et à mesure de son évolution.
Pour chaque sous-compétence associée, des évaluations mises en place par votre formateur, qui vous en précisera les critères et les conditions de réussite, sont prévues. Il vous sera possible ainsi de mesurer votre réussite ou d’apprécier les éléments à faire progresser.
De plus, pour chacune des sous-compétences associées qui impliquent la conscience que vous aurez de vos capacités, de vos motivations et de vos limites, des auto-évaluations sont à votre disposition au sein de chacune des quatre grilles.
Lorsque l’ensemble des compétences requises sera validé, votre formateur pourra alors vous présenter aux épreuves du permis de conduire.
L’épreuve pratique de l’examen du permis de conduire des catégories A1 et A2 comporte deux phases :
  • la première : hors circulation ;
  • la seconde : en circulation.
Ces deux phases de l’épreuve pratique sont évaluées par un expert : l’inspecteur du permis de conduire et de la sécurité routière.
L’évaluation de l’expert est basée sur des textes réglementaires et instructions précises qui en fixent les modalités.
L’épreuve hors circulation constitue une admissibilité pour l’épreuve en circulation.
L’objectif de cette épreuve est d’évaluer le niveau des savoirs et savoir-faire que vous avez acquis : code de la route, sécurité et signalisation routières, équilibre et stabilité, connaissance et emploi des accessoires et commandes du véhicule, freinage, etc.
L’objectif de l’épreuve en circulation est d’évaluer le niveau des connaissances, des compétences techniques et comportementales que vous avez acquises pour circuler en toute sécurité.
Cette épreuve se déroule dans un environnement varié où le candidat doit notamment :
  • emprunter des routes droites, négocier des virages ;
  • changer de direction, franchir des intersections, utiliser des voies d’accélération et de décélération ;
  • réaliser un parcours empruntant des voies à caractère urbain, routier et/ou autoroutier ;
  • dépasser et croiser des véhicules ;
  • quitter un emplacement de stationnement, repartir après un arrêt ;
  • prendre les précautions nécessaires avant de descendre du véhicule.
L’expert réalise un bilan des compétences nécessaires et fondamentales devant être acquises pour une conduite en sécurité, car la conduite est un acte difficile qui engage une responsabilité forte.
L’expert s’attache à valoriser vos acquis comportementaux plutôt que vos faiblesses. Il réalise ainsi un inventaire des points positifs et des points négatifs restitués par rapport à une compétence donnée.
À l’issue de l’épreuve, l’expert retranscrit de façon formelle ce bilan de compétences dans une grille d’évaluation.
Permis B
Permis BE
Permis AM
Permis B96

2. 3 Règlement intérieur Score Conduite

Consultez notre règlement intérieur ou téléchargez.
Réglement intérieur établi conformément aux articles L6352-3 et L6352-4 et R6352-1 à R6352-15 du Code du travail.

Section 1 – Objet et champ d’application du règlement

Le présent règlement s’applique à toutes les personnes participantes à une action de formation organisée par Score Conduite.
Un exemplaire est remis à chaque stagiaire.
Le règlement définit les règles d’hygiène et de sécurité, les règles générales et permanentes relatives à la discipline ainsi que la nature et l’échelle des sanctions pouvant être prises vis-à-vis des stagiaires qui y contreviennent et les garanties procédurales applicables lorsqu’une sanction est envisagée.
Toute personne doit respecter les termes du présent règlement durant toute la durée de l’action de formation.

Article 1 : Objet

Conformément aux dispositions de l’article L 920-5-1 du code de travail, le présent règlement intérieur a pour objet de préciser certaines dispositions s’appliquant à tout stagiaire bénéficiaire d’une formation dispensée par l’établissement Alexandre Brouard Conduite.

Ces dispositions sont relatives aux
  • aux mesures et matière d’hygiène et de sécurité
  • aux règles de discipline
  • aux modalités de représentation des stagiaires.

Article 2 : Champs d'application

Ce règlement s’applique à tous les stagiaires sans restriction, suivant une formation dispensée par l’établissement Alexandre Brouard Conduite, dans le but de permettre un fonctionnement régulier des missions de formation proposées, quels que soient les sites où ces formations peuvent s’exécuter.
Les dispositions du présent règlement sont applicables non seulement dans l’établissement proprement dit, mais aussi dans tout local ou espace accessoire à l’organisme.


Section 2 : Hygiène et sécurité

Article 3 : Dispositions générales

En matière d’hygiène et de sécurité, chaque stagiaire, doit se conformer strictement tant aux prescriptions générales qu’aux consignes particulières qui seront portées à sa connaissance par affiches, instructions notes de service ou par tout autre moyen.
Il est demandé aux stagiaires de respecter les lieux dans lesquels la formation est dispensée, ainsi que le matériel susceptible d’être mis à leur disposition.

A - Hygiène

Article 4 : Boissons alcoolisées, drogue

Il est interdit de pénétrer ou de demeurer dans l’établissement en état d’ivresse ou sous l’emprise de produits psycho-actifs.
Il est également interdit d’introduire ou de distribuer dans les locaux de la drogue ou des boissons alcoolisées.
Tout comportement faisant apparaître la consommation de produits psycho-actifs aboutira à l’exclusion définitive du stagiaire.

Article 5 : Installations sanitaires

Néant

B - Sécurité

Article 6 : Règles générales relatives à la protection contre les accidents

Tout stagiaire est tenu d’utiliser tous les moyens de protection individuels et collectifs mis à sa disposition pour éviter les accidents et de respecter strictement les consignes particulières données à cet effet.

Article 7 : Règles relatives à la prévention des incendies

Tout stagiaire est tenu de respecter scrupuleusement les consignes relatives à la prévention des incendies.
Il est interdit de fumer dans les salles où se déroulent les formations ainsi que dans les annexes, zones de pause, toilettes...
Il est interdit de déposer et de laisser séjourner des matières inflammables dans les escaliers, passages, couloirs, sous les escaliers ainsi qu’à proximité des issues des locaux et bâtiments.

Article 8 : Obligation d’alerte et droit de retrait

Tout stagiaire ayant un motif raisonnable de penser qu’une situation présente un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé a le droit de quitter les locaux du stage.
Toutefois, cette faculté doit être exercée de telle manière qu’elle ne puisse créer pour autrui une nouvelle situation de risque grave et imminent. Le stagiaire doit signaler immédiatement au formateur l’existence de la situation qu’il estime dangereuse.
Tout stagiaire ayant constaté une défaillance ou une anomalie dans les installations ou le fonctionnement des matériels est tenu d’en informer l’animateur ou le responsable de l’organisme de formation.
Tout accident même bénin doit être immédiatement déclaré à la direction par la victime ou les témoins.


Section 3 : Discipline et sanctions

A- Obligations disciplinaires

Article 9 : Dispositions générales relatives à la discipline

Les stagiaires doivent adopter une tenue, un comportement et des attitudes qui respectent la liberté et la dignité de chacun.
Par ailleurs, les stagiaires sont tenus à une obligation de discrétion en ce qui concerne toutes informations relatives aux autres stagiaires dont ils pourraient avoir connaissance.
Tout manquement aux règles relatives à la discipline pourra donner lieu à l’application de l’exclusion définitive du ou des stagiaires concernés.

Article 10 : Horaires de stage

Les stagiaires doivent respecter les horaires des formations fixés par la direction.
La direction se réserve, dans les limites imposées par des dispositions en vigueur, le droit de modifier les horaires de formation en fonction des nécessités de service. Les stagiaires doivent se conformer aux modifications apportées par la direction aux horaires d’organisation du stage.
Tout retard doit être justifié.
Le formateur pourra refuser l’entrée du stagiaire si cette clause n’est pas respectée.

Article 11 : Entrées, sorties et déplacements

Les stagiaires ont accès aux locaux d’organisme pour le déroulement des séances de formations et à d’autres moments sur demande faite aux représentants de l’établissement.
Il est interdit d’introduire dans les locaux des personnes étrangères au stage.

Article 12 : Assiduité, Annulation et Absence

Pour les leçons programmées à l'avance (d'un commun accord entre l'établissement et l'élève), chaque partie s'engage à prévenir l'autre en cas d'absence par tous les moyens mis à sa disposition ou de fournir un document justifiant les motifs de l'absence (certificat médical, arrêt de travail, certificat de décès, sécurité des usagers non assurée, etc.).
Dans le cas d'une absence justifiée, la leçon déjà réglée et qui ne serait pas déjà reportée donnera lieu à remboursement ou à report.
En cas d'absence injustifiée de l'élève, la leçon non effectuée sera considérée comme due et ne donnera pas lieu à report.
En cas d'absence injustifiée de l'enseignant, il appartient à l'élève de demander réparation du préjudice subi.
L’assiduité à la participation de la formation est indispensable.
Toute absence prévisible devra être transmise par écrit, par mail ou par téléphone à l’organisme de formation par le stagiaire.
En cas de maladie, le stagiaire doit prévenir le centre dans les 48 heures, le stagiaire doit faire parvenir un certificat médical justifiant son état.
La mention « absent(e) » sera systématiquement mentionnée sur les feuilles d’émargement et les organismes finançant la formation (s’il y a) seront informés.

Article 13 : Usage du matériel

Le stagiaire est tenu de conserver en bon état, d’une façon générale, tout le matériel qui est mis à sa disposition pendant la formation.
Il ne doit pas utiliser ce matériel à d’autres fins que celles prévues pour la formation, et notamment à des fins personnelles, sans autorisation.
A la fin de la formation, le stagiaire est tenu de restituer tout matériel et document en sa possession appartenant à l’organisme de formation.
Dans le cas où ces clauses ne seraient pas respectées, le matériel sera supprimé.

Article 14 : Enregistrements

Il est formellement interdit, sauf dérogation expresse, d’enregistrer ou de filmer les séances de formation.

Article 15 : Méthodes pédagogiques et documentation

Les méthodes pédagogiques et la documentation diffusées sont protégées au titre des droits d’auteur et ne peuvent être réutilisées autrement que pour un strict usage personnel, ou diffusées par les stagiaires sans l’accord préalable et formel du responsable de l’organisme de formation et/ou des auteurs.

Article 16 : Téléphone

L’usage du téléphone est strictement réservé au formateur. Les stagiaires ne peuvent téléphoner durant la formation.
L’usage des téléphones portables est strictement interdit dans la salle de formation sauf lorsque celui-ci est utilisé comme collecteur des réponses aux tests de vérification des connaissances théoriques : le stagiaire s’engage à éteindre son téléphone portable pendant les heures de formation.

Article 17 : Nature des sanctions

Tout comportement considéré comme fautif par le directeur de l’organisme de formation ou son représentant pourra, en fonction de sa nature et de sa gravité, faire l’objet de la sanction suivante : Exclusion définitive.

Article 18 : Droit de défense

Aucune sanction ne peut être infligée à un stagiaire sans que celui-ci n’ait été informé au préalable des griefs retenus contre lui.
Lorsque le comportement du stagiaire justifie une exclusion définitive, le directeur de l’organisme ou son représentant convoque le stagiaire en lui indiquant l’objet de cette convocation.
Il lui fait part de la décision soit par téléphone, soit directement sur le lieu de la formation, hors de la salle de formation.

2 . 4 Consultation de votre fiche de suivi

Vous pouvez faire la demande de votre suivi théorique (planning des leçons,courbe d'évolution et résultats) mais également de votre suivi pratique par le biais de votre fiche de suivi à tout moment de votre formation.

2 . 5 Suivi pédagogique

Vous pouvez faire la demande de votre fiche de suivi en temps réel. Voir un exemple de fiche de suivi.
 

3 . 1 Un parcours de formation adapté pour chaque élève

Consultez les parcours de formation pour les permis B, A1-A2,BE.

3 . 2 Utilisation du livret d'apprentissage

Une copie de 3 livrets d'apprentissage ayant effectué 15h minimum de circulation est livré au stagiaire.

3. 3 Nos moyens pédagogiques

Équipe pédagogique, entraînement à l’examen théorique général (ETG), cours pratiques, ordinateur, accès Internet, parc de véhicules.
 

4 . 1 Liste des enseignants

Retrouvez ici les profils de nos enseignants.

4 . 2 Attestation annuelle de la formation continue des enseignants de la conduite et de la sécurité routière

Un registre de formation est mise à jour mensuellement et consultable sur place (voir l'attestation sur l'honneur)
 

5 . 1 Valorisation de l’apprentissage anticipé de la conduite ou supervisée pour le candidat de la catégorie B du permis de conduire

Voir les avantages de la Conduite Accompagnée ET les avantages de la conduite supervisée.

5 . 2 Lieu et les conditions d’usage de la piste pour les formations aux catégories de permis de conduire suivantes : AM, A1, A2, A, ainsi que pour la conduite des véhicules de catégorie L5e

les conditions d’usage.

5 . 3 L'accompagnement à l'examen pratique par un enseignant de la conduite

L'accompagnement à l'examen pratique est planifié avec un enseignant de la conduite dès lors qu'on vous remet votre convocation.

5 . 4 Demande de bilan annuel sur les taux de réussite au 1er passage par filière (AAC, CS, B) et par catégorie (A1, A2, B, BE)

Vous pouvez faire la demande de ce bilan en cliquant ici. Nous nous engageons à vous envoyer la communication écrite sur une année glissante du:
  • taux de réussite par filière (AAC, CS, traditionnelle) et par catégorie ;
  • nombre moyen d’heures de formation correspondant aux taux de réussite en première présentation.

5 . 5 Les différents modes de financement de la formation préparatoire aux examens du permis de conduire

Nous acceptons les réglements par chèque, en espèces, et virement bancaire. Nous pouvons également mettre en place un prélevement mensuel afin que vous passiez votre formation sans vous soucier de la partie financière.
Il existe comme mode de financement le pemis à 1€/jour .
Vous pouvez également utiliser votre Compte Personnel de Formation afin que la partie financière soit prise en charge par votre entreprise . Nous sommes agréés Datadock.
 

6 . 1 Le questionnaire de satisfaction des élèves

Dès que vous aurez passé certaines étapes devotre formation, il vous sera proposé d'évaluer l'Auto-école Score Conduite

6 . 2 Processus d'amélioration continue

Depuis septembre 2017, nous pouvons rendre disponible, auprès des élèves qui en font la demande les avis rendus. Ils sont collectés via notre logiciel de gestion auto école.

6 . 3 Les réclamations

L’outil de collecte d’avis dans le logiciel de gestion de l'auto école Score Conduite nous permet de répondre aux remarques publiés par ses élèves.
scoreconduite-logo.svg
  • 02 40 25 27 75
  • Lun-Sam 9:00-18:30

Search